Publications

Dernières parutions

Les écarts de richesse se sont creusés de façon disproportionnée. Des milliards de personnes restent bloquées en bas de l’échelle, privées de leurs droits fondamentaux et sans espoir d’une vie meilleure, tandis qu’en haut, les ressources et les privilèges croissent à un rythme effréné. Le monde s’éloigne ainsi un peu plus chaque jour de la vision d’égalité exprimée dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. 

 

Résumé complet

L’UNFPA reconnaît l’importance capitale d’investir auprès des adolescents et des jeunes pour tirer parti du dividende démographique en Afrique de l’Ouest et du Centre. L’Agenda pour le développement durable de 2030 souligne l’importance de réaliser le dividende démographique. La Position commune africaine sur l’Agenda de développement post 2015 et l’Agenda de l’union africaine 2063 sur « l’Afrique que nous voulons » reconnaissent également cette nécessité. « Investir dans la jeunesse comme dividende démographique » est également le thème de l’Union africaine pour 2017 et il s’agira aussi du sujet principal des délibérations des Sommets des Chefs d’État et du gouvernement.

Cependant, nous ne parviendrons pas à atteindre le dividende démographique si nous ne prenons pas les actions nécessaires dès maintenant pour donner la priorité aux jeunes et investir dans leur santé, leur éducation, leur emploi et leur autonomisation. Pour ce faire, nous devrons complètement changer notre façon de travailler, et plus important encore, notre façon de coopérer avec les jeunes et de les habiliter.

Il n’est possible d’opérer ce changement que s’il existe un contexte juridique et politique d’habilitation qui autonomise les jeunes (surtout les jeunes filles) et leur permet d’être protégés du mariage des enfants, d’accéder aux services de santé, d’être instruits et d’avoir un travail décent.

Résumé complet

À dix ans, elle peut devenir un bien, une marchandise qui se vend et qui s’achète. À dix ans, on peut la priver de toute voix au chapitre dans les décisions qui la concernent. À dix ans, son avenir ne lui appartient plus. Ce sont les autres qui en décident. Empêcher une fille de vivre son adolescence en bonne santé et en sécurité pour devenir une adulte productive et autonome est une violation de ses droits. Mais cela fait également peser un lourd tribut sur sa communauté et son pays. Lorsqu’une fille ne peut pas réaliser son potentiel, nous sommes tous perdants.

Résumé complet